accueil

« Il en va des guitares comme des hommes. Certaines voyagent, d’autres brillent dans la lumière ou restent dans leurs boîtes mais toutes accompagnent nos vies. Bordées de nacre ou d’un simple filet, elles racontent nos joies, nos peines, nos espoirs… Fragiles et délicates on ne les traite ici que par caresse.

Elles sont ma chance… »
Franck Cheval